Océan mer

Alessandro Baricco

Les ouvrages de Alessandro Baricco sont devenus des classiques incontournables de la Littérature italienne contemporaine. Raison de plus pour vous parler de son livre qui m’a le plus fasciné, Océan Mer.

Je l’ai tellement aimé, qu’après l’avoir emprunté à la Bibliothèque, je l’ai acheté…juste pour le plaisir de l’avoir toujours avec moi et le luxe de pouvoir, un jour, le relire 😊

Ce livre est un tout pour celui qui aime les mots et la mer. Je ne saurais vous dire où il se situe littérairement parlant : roman ou poème ? Récit fantastique ou thriller ? On y trouve des pages merveilleuses aux accents mystiques, des vers, des considérations philosophiques… La valse des personnages, intemporels, est rythmée par leur fascination pour la mer.

Pour qui prend le temps, ce livre, quasi musical, infuse, se déploie, réchauffe le cœur. « Nous sommes tous des exondés » … Baricco nous permet de ressentir profondément à quel point cette phrase de Yann Queffelec est vraie.

Bonne lecture !

Résumé éditeur

Il y a bien longtemps de cela, au milieu d’un océan, une frégate de la marine française fit naufrage. Cent quarante-sept hommes tentèrent d’en réchapper en prenant place sur un radeau. Une horreur qui se prolongea des jours et des jours, durant lesquels se donnèrent à voir la férocité extrême et la pitié la plus douce.

Il y a bien longtemps de cela, sur le bord de l’océan, arriva un homme. Ce qui l’avait amené là était une promesse. La pension dans laquelle il s’arrêta s’appelait Almayer. Sept chambres. D’étranges enfants, un peintre, une femme très belle, un professeur avec un drôle de nom, un homme mystérieux, une jeune fille qui ne voulait pas mourir, un prêtre amusant. Tous là, à chercher quelque chose, en équilibre sur l’océan.

Il y a bien longtemps de cela, ces destins et d’autres rencontrèrent la mer et en revinrent marqués. Ce livre les raconte, parce que en les écoutant, on entend la Voix de la mer. Il peut se lire comme un récit à suspense, un poème en prose, un conte philosophique ou un roman d’aventures. Ce qui domine en tout cas, c’est la jubilation de raconter des histoires, à travers une écriture et une technique romanesque sans modèles ni antécédents.

Prix Viareggio obtenu en 1993 pour cet ouvrage.

L’auteur Alessandro Baricco


Alessandro Baricco est un écrivain, musicologue et homme de théâtre italien né en 1958 à Turin.

En 1991, il publie, à 33 ans, son premier roman, “Châteaux de la colère”, pour lequel il obtient, en France, le Prix Médicis étranger en 1995. En 1993, il obtient le Prix Viareggio pour Océan Mer.

Passionné et diplômé en musique, Alessandro Baricco invente un style qui mélange la littérature, la déconstruction narrative et une présence musicale qui rythme le texte comme une partition.

En 1994, il écrit « Novecento : Pianiste », monologue pour le théâtre qui a notamment été joué en France par André Dussollier et un orchestre de jazz.

Avec “Soie” (1997) , véritable succès en Italie où plus de 250.000 exemplaires sont vendus, il s’impose comme un des grands écrivains de la nouvelle génération.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *